Shoah

MAQUETTE DU MONUMENT

A la mémoire des enfants juifs
déportés de France et assassinés à Auschwitz.


SYMBOLIQUE DE L’ŒUVRE

J’ai voulu montrer, dans cette sculpture, un groupe d’enfants serrés les uns contre les autres avec, au-dessus de leurs têtes, un immense bloc parallélépipèdique qui représente la force aveugle et inhumaine qui va les écraser et les réduire en cendres.

Habituellement, les sculptures sont construites sur un mode pyramidal, la pointe en haut. Le prototype le plus connu en est la pietà de Michel- Ange, car si vous tracez des lignes rejoignant les points extérieurs de la sculpture, vous retombez sur ce modèle pyramidal qui symbolise l’ascension et la spiritualité.

Au contraire, dans cette maquette de monument, les lignes extérieures s’inscrivent dans un parrallélépipède , un volume lourd et sans échappement, car, lorsque l’on touche à la vie des enfants, on est au bout de la barbarie sans rédemption possible.

Je n’ai pas voulu faire apparaître, sur cette sculpture, de symboles spécifiquement juifs car c’est avant tout un drame Humain car un enfant reste un enfant quelle que soit sa religion et la couleur de sa peau.

Les dimensions prévues pour ce monument sont d’une hauteur de 320 cm, d’une largeur de 200 cm et d’une profondeur de 150 cm. La hauteur de cette sculpture est prévue pour que l’espace existant entre le bloc supérieur et la base laisse un espace de 140 cm pour pouvoir représenter ces différents enfants en grandeur nature.