Toutes les sculptures de cette période sont un hymne d’amour à la nature

de l’éblouissement du printemps à la rigueur de l’Hiver.